Le leader de la Corée du Nord Kim Jong-un a supervisé des exercices militaires majeurs simulant une attaque sur les cibles sud-coréens. Les exercices des forces spéciales ont été mené malgré le fait que la Corée du Sud a mis ses forces en état d’alerte élevé tenant compte le climat politique instable dans le pays.

Cela a été rapporté par International Business Times.

L’information à propos de ces manœuvres a été délivré par la chaîne de télévision étatique nord-coréenne, mais la data de ces exercices n’a pas été précisé.

L’agence étatique d’information nord-coréenne KCNA n’a pas informé de la date exacte des exercices ni du voté parlementaire sud-coréen le vendredi dernier sur l’impeachment du président Park Geun-hye.

Les images des exercices publiées dans le journal nord-coréen Rodong Sinmun font penser d’une maquette de Maison Bleue qui sert d’une résidence pour le président sud-coréen comme une cible.