La Russie dévoile les premières images du complexe sous-marin à pointe nucléaire « Poséidon »

Le ministère de la Défense russe a publié une vidéo du nouveau complexe sous-marin à pointe nucléaire « Poséidon », également appelé la torpille nucléaire de super-puissance.

La première séquence montrant le nouveau complexe sous-marin autonome à pointe nucléaire à l’installation d’essai. La vidéo montre un test statique du sous-marin, qui est en soi une énorme torpille nucléaire.

Les gouvernails du grand appareil et son hélice bougent tandis que les développeurs observent comment leurs performances. La partie la plus intrigante du sous-marin sans pilote est son hélice, mais il est fait floue sur la vidéo.

L’appareil est sensé d’être lancé à partir d’un sous-marin piloté et atteindre sa cible à une vitesse élevée, ce qui la rende presque impossible d’intercepter.

« Les caractéristiques uniques du système Poséidon aideront la Marine [russe] à combattre des porte-avions et à attaquer des groupes d’adversaire potentiel dans n’importe quel théâtre de guerre océanique et à détruire les infrastructures côtières. » – a déclaré l’amiral Igor Katasonov.

Auparavant, l’analyste militaire russe Leonid Nersisyan a noté que l’idée de développer des torpilles géantes avec un système de propulsion nucléaire et une puissante charge nucléaire est apparue en URSS dans les années 1950, le projet s’appelait à l’époque le T-15 et était activement promu par Andreï Sakharov, un physicien nucléaire soviétique.

Cependant, les technologies modernes ont rendu l’ancien concept réalisable – le schéma du véhicule sous-marin sans pilote « Status-6 » avec un système de propulsion nucléaire a été « accidentellement » publié en Russie en 2015. Depuis lors, il n’y a eu pratiquement aucune information officielle sur ce sujet, mais beaucoup de rumeurs circulaient. Récemment, l’existence du projet a été reconnue dans le rapport du département américain de la Défense. Maintenant, il a été officiellement confirmé par les responsables militaires russes.

Auparavant, les médias ont signalé que la portée du nouveau complexe sous-marin « Poséidon » sera plus de 10000 km, une profondeur de 1 km et une vitesse de croisière jusqu’à 185 km/h.

ARTICLE SIMILAIRE

La Russie publie de fausses preuves de test d’un nouveau missile de croisière

Le 23 juillet, le ministère de la Défense russe a publié des images montrant le lancement d'un missile de croisière à…

Les exercices militaires « Sea Breeze 2018 » débutent en Ukraine

Les exercices militaires annuels américano-ukrainiens "Sea Breeze 2018" débutent aujourd'hui dans la mer Noire. Cela a été rapporté par Unian.…

La Turquie vendra quatre corvettes de classe Ada à la Marine pakistanaise

Le 5 juillet le ministre de la Défense turque, Nurettin Canikli, a informé sur son compte Twitter officiel que la…

L’Ukraine mène un essai du missile de croisière « Neptune »

Le premier essai d'un nouveau missile de croisière ukrainien « Neptune » a été effectué un Ukraine. Cela a été…