La Russie réduit les dépenses pour la défense en 2018

Le 15 août 2017 au cours d’un rendez-vous avec le chef de parti politique « Russie unie » au sein de la Douma d’État, le président russe Vladimir Poutine a déclaré qu’il y aura des coupures budgétaires prévues pour la défense. Cela a été rapporté par bmpd.

« Mais je tiens à rappeler que des économies budgétaires considérables pour l’année prochaine sont prévues, par ailleurs, en réduisant les dépenses pour la défense. Cela n’est pas associé à une réduction de nos plans de réarmement de l’armée et de la marine. Nous effectuerons la commande de l’État pour la défense et nous ferons un nouveau programme. Cependant, nous planifions certaines coupures par rapport au passé, par conséquent il faudra examiner de façon très attentive les questions qui se posent toujours lors de la préparation du document principal financier du pays. » – a déclaré le président russe.

« Il s’agit de la défense, la sécurité, cela touche l’économie, le soutien de l’économie, le domaine social, la santé, le niveau de salaire, les revenus de citoyens, en particulier dans le secteur public, les soi-disant catégories ‘non spécifiées’ des citoyens. Je vous prie d’en faire bien attention. » – a-t-il ajouté.

Il est important d’indiquer que la Russie constamment augmentait le budget de la défense à partir des années 2000. En 2016 la Russie a alloué $69,2 milliards à des fins militaires (soit une augmentation de 5,9% par rapport à 2015). Depuis 2007, les dépenses militaires en Russie ont augmenté de 87%. En 2015 la Russie dépensait 5,3% du PIB pour la défense. Frappée par les sanctions occidentales suite à l’agression russe en Ukraine et la chute des prix de pétrole, la Russie est obligée de faire les coupures budgétaires, y compris dans le domaine de la défense.