L’armée turque frappe les cibles de l’Etat islamique (EI) en ripostant aux tirs de mortier venant du nord de la Syrie, a rapporté CNN Turk.

Ce matin l’armée turque a tiré 40 obus sur quatre cibles de l’Etat islamique en Syrie après le bombardement de mortier venant de Jarablus, le territoire contrôlé par l’EI au nord de la Syrie, qui est situé près de la province turque de Gaziantep.

Les obusiers turques stationnés à l’intérieur du territoire turc ont bombardé les cibles appartenant à l’EI et au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) à Jarablus, ainsi que ceux appartenant au Parti de l’union démocratique au nord de Manbij en Syrie lundi soir.

Bombardements turcs contre l'EI | image : Defence blog

Bombardements turcs contre l’EI | image : Defence blog

Les témoins ont aperçu les chars turcs entrant à Jarablus, gouvernorat d’Alep en Syrie.

Il est intéressant de noter que les responsables militaires turcs nient, dans un communiqué destiné aux médias turcs, que les chars ont franchi la frontière.

This article is also available in English