Le ministère de la Défense russe achètera 24 avions MiG-35 d’ici 2025

Le ministère de la Défense russe achètera 24 avions multirôles MiG-35 qui seront livrés entre 2018 et 2025. Cela a été rapporté par Kommersant.ru.

L’information officielle sur l’achat des avions MiG-36 est apparue pour la première fois encore en 2012. Sergueï Korotkov, le PDG de l’époque de l’entreprise « MiG », déclarait que la livraison des avions devrait commencer en 2014. Le Président russe Vladimir Poutine promettait également la livraison vite des avions au cours de son interview le 13 avril 2013, cependant le processus de livraison fut retardé.

Selon le général Andreï Ioudine, chef des Forces aérospatiales russes, 6 de 24 MiG-35 seront utilisés par l’équipe de voltige aérienne « Strizhi ».

Konstantine Makienko, l’expert du Centre d’analyse des stratégies et des technologies, l’achat des avions MiG-35 est « uniquement un acte politique ». « Les Forces aérospatiales russes se sont appuyés sur des achats massifs des bombardiers tactiques Su-34, des avions de combat polyvalents Su-30SM et Su-35S, très clairement exposant ses priorités. Dans ce contexte, l’achat des avions MiG-35 n’est pas être consid »ré comme une priorité. » – a-t-il déclaré.

L’avion multirôle MiG-35 (code de l’OTAN : « Fulcrum-F ») est spécifiquement conçu pour opérer dans les zones des combats de haute intensité avec une densité élevée des défenses anti-aériennes de l’ennemi. Il est classé comme avion de combat moyen en raison de l’augmentation de sa masse maximale au décollage de 30 % par rapport au MIG-29.

Le MiG-35 est doté de moteurs Klimov RD-33 améliorés, des RD-33MK, qui lui confèrent une poussée 7 % supérieure au MiG-29 de base (88,3 kN). Même si le MiG-29 OVT, équipé de RD-33 série 3, bénéficiait de tuyères vectorielles tridimensionnelles orientables à ± 15°, le MiG-35 qui sera mis en service n’en sera pas équipé. Il n’est pas en mesure de réaliser de Kulbit comme le démonstrateur MiG-29 OVT, mais il reste tout-de-même un chasseur très agile supermanœuvrable.