Les djihadistes de l’État islamique abattent un aérostat d’espionnage en Irak

Les djihadistes de l’État islamique (ÉI) en Irak affirment qu’ils ont abattu un aérostat rassemblant à ballon dirigeable près de Tikrit, une ville irakienne située à 140 kilomètres au nord-ouest de Bagdad, la capitale du pays.

Les médias de l’ÉI ont publié des images montrant des membres du groupe terroriste montrant une épave de l’aérostat d’espionnage.

L’aérostat comme celui-ci est conçu pour offrir une surveillance vidéo en temps réel à partir d’un point de vue très élevé. C’est l’un des nombreux outils essentiels utilisés pour localiser les engins explosifs improvisés (EEI) et faciliter la reconnaissance. Il donne au personnel sur le terrain la capacité de surveiller une vaste zone, de rechercher des EEI et de suivre d’autres choses constituant un intérêt particulier.

Les aérostats de ce type sont utilisés de manière extensive dans les guerres en Irak et en Afghanistan pour assurer la surveillance autour des bases militaires et d’autres sites sensibles. Il est attaché au sol lorsqu’il est utilisé, le câble lui donne le courant et renvoie les données au sol. L’aérostat comme celui-ci est utilisé par l’armée américaine pour mener des opérations de reconnaissance en Irak.