Les États-Unis approuvent la vente de missiles Javelin à l’Ukraine

Le Département d’État des États-Unis a approuvé la vente potentielle de 210 missiles Javelin et 37 stations de lancement (y compris 2 stations de lancement pour servir de pièces de rechange) à l’Ukraine.

Le coût total estimé ne devrait pas dépasser $47 millions.

Selon la notification publiée le 1 mars 2018 par l’Agence américaine de la coopération en matière de sécurité et de défense (DSCA), cette vente devrait contribuer à la politique étrangère ainsi qu’à la sécurité nationale des États-Unis à travers l’amélioration de la sécurité de l’Ukraine. Le système Javelin devrait aider l’Ukraine à renforcer sa capacité de défense à long terme pour défendre sa souveraineté et son intégrité territoriale. L’Ukraine n’aurait aucune difficulté à absorber ce système dans ses forces armées.

Le fournisseur principal serait la coentreprise Raytheon/Lockheed Martin Javelin d’Orlando (Floride) et de Tucson (Arizona). Cependant, ces missiles seraient fournis à partir des stocks de l’armée américaine et les unités de lancement seraient obtenues à partir des stocks achetés par le Fonds spécial d’acquisition pour la défense (SDAF). Il n’y a aucun accord de compensation connu proposé en conjonction avec cette vente potentielle.

La mise en œuvre de cette vente obligerait les représentants du gouvernement américain et/ou des représentants d’entreprises à se rendre en Ukraine afin de dispenser une formation du personnel ukrainien.

Le FGM-148 Javelin est un lance-missiles antichar portable américain développé dans les années 1980, et déployé à partir de 1996. Le missile utilise un guidage infrarouge automatique qui permet à l’utilisateur  de ce système de chercher une couverture immédiatement après le lancement de missile.