Entre 8 et 11 juillet la France et l’Égypte ont mené les exercices navals communs « Cleopatra 2017 », qui ont eu lieu dans les eaux territoriales égyptiennes dans la mer Méditerranée et dans la mer Rouge. Cela a été rapporté par le ministère de la Défense française et Ahram Online.

Dans le communiqué de presse de lundi dernier, l’armée égyptienne a déclaré que plusieurs navires et d’autres équipements militaires, y compris les hélicoptères français et égyptiens, les frégates ainsi que lr bâtiment de projection et de commandement de type Mistral conçu par la France, allaient participer dans ces exercices.

« L’entraînement se déroule dans le cadre de soutien des relations distinguées et d’amélioration de la coopération ainsi qu’échange des expériences entre les forces armées de chaque pays. » – peut-on lire dans le communiqué de presse.

Les activités d’entraînement comprend la planification et la gestion des opérations offensives et défensives conjointes, l’inspection des vaisseaux, les exercices de transportation, l’accueil et le départ des hélicoptères, l’usage des systèmes de la défense aérienne etc.

L’Égypte a mené 30 exercices militaires communs avec 20 pays arabes et africains, la Russie, ainsi que les pays européens y compris le France.