Les hélicoptères OH-58D Kiowa Warrior arrivent en Tunisie

1616
L'hélicoptère OH-58D Kiowa Warrior tunisien

Les premiers hélicoptères OH-58D Kiowa Warrior arrivent en Tunisie. Cela a été rapporté par Hammer Head.

Le Département de la défense des Etats-Unis déclare que la Tunisie utilisera ces hélicoptères afin de protéger ses frontières des extrémistes et terroristes.

Plus tôt, le Département de la défense américaine a rendu une décision approuvant une vente étrangère militaire possible d’OH-58D Kiowa Warrior, ainsi que l’entrainement et le soutien à la Tunisie. Le coût estimé s’élève à 100.8 millions $.

La Tunisie a été approuvée pour la réception de vingt-quatre (24) hélicoptères OH-58D Kiowa Warrior dans le cadre de l’Excess Defense Articles (EDA) Program (vente de surplus d’équipements militaires) en vertu d’une notification séparée. Cette notification séparée ne comprend que les fuselages d’OH-58D, par conséquent cet envoi comprend tous les principaux composants et les exigences uniques requis par le client afin de compléter le don de l’EDA.

Les hélicoptères OH-58D Kiowa Warrior ainsi que les pièces, les systèmes et le soutien énumérés dans cette notification amélioreront les capacités de la Tunisie à effectuer des opérations de sécurité aux frontières. Les capacités de la lutte contres les organisations terroristes telles qu’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), l’Etat islamique (EI) en Libye, l’Ansar al-Charia en Tunisie (AAC-T). Ces hélicoptères moderniseront les Forces armées tunisiennes et augmenteront son interopérabilité avec les forces américaines et autres partenaires de la coalition. La Tunisie n’aura aucune difficulté d’intégration de ces équipements dans son armée.

La Croatie et la Tunisie sont les premiers pays qui obtiennent les hélicoptères militaires de reconnaissance OH-58D Kiowa Warrior, dont l’usage par l’armée américaine a été arrêté.

This article is also available in English