L’hélicoptère turc T129 ATAK abattu en Syrie

L’hélicoptère d’attaque TAI/AgustaWestland T129 ATAK a été abattu par les combattants kurdes du YPG (Unités de protection du peuple) dans le district de Kırıkhan district de la province de Hatay. Suite à l’attaque deux pilotes turcs ont perdu la vie.

Le Président turc Recep Tayyip Erdoğan a confirmé l’incident en parlant à Istanbul le 10 février 2018.

« [Les responsables] paieront un lourd tribut [pour avoir abattu l’hélicoptère turc]. » – a déclaré Erdoğan, en s’adressant au parti au pouvoir AKP (Parti de la justice et du développement) au cours d’une réunion en province.

« Bien sûr, tout cela aura lieu. Nous sommes en guerre. » – a-t-il ajouté.

Deux soldats ont été tué dans l’incident où l’un de deux hélicoptères T129 ATAK a été abattu. Cela a été annoncé par le premier ministre turc Binali Yıldırım.

L’opération Rameau d’olivier a été lancé par la Turquie le 20 janvier 2018 en but de chasser les membres de PKK/PYD/YPG/KCK (Parti des travailleurs du Kurdistan, Parti de l’union démocratique, Unités de protection du peuple, Le groupe des communautés du Kurdistan) ainsi que les terroristes de l’Etat islamique de la ville d’Afrin au Nord-Est de la Syrie.

L’armée turque a également confirmé l’incident et la mort de deux militaires, en déclarant que l’hélicoptère « s’est crashé ».

Le TAI/AgustaWestland T129 ATAK est un hélicoptère d’attaque bimoteur turc dérivé de la version de l’A.129 International développée sous transfert de technologie par Turkish Aerospace Industries (TAI).