L’Inde a l’intention de dépenser $670 millions pour les drones à courte portée

Drone indien TAPAS-BH-201
Drone indien TAPAS-BH-201

L’armée indienne a officiellement lancé un plan d’achat d’un coût total de $670 millions pour les drones à courte portée. Ces drones seraient déployés sur les terrains difficiles à acceder dans l’Himalaya pour garder un œil sur le moindre mouvement des forces étrangères.

Les drones enverront des données en temps réel sous la forme d’images et de données électroniques d’une portée de 200 kilomètres. Ils seraient capables de voler à une altitude de 15 000 pieds (4,572 km) et pourraient envoyer des intrants aux unités au combat pendant au moins 10 heures.

Le système peut être équipé de différents types de surveillance. Pr exemple des radars, des radars de patrouille maritime, des relais radio, l’identification ami/ennemi et des systèmes anti-collision. Au total l’armée indienne espère d’acquerir 60 drones, alors que 24 drones sont attendus d’ici 2022 tandis que le reste devrait être livré d’ici 2027.

« Le délai de cinq ans est prévu dans le processus d’acquisition » – a déclaré Rahul Bhonsle, l’analyste de la défense et brigadier de l’armée indienne en retraite.

Le plan d’achat a été approuvé par le ministère Défense indienne en juin 2017. Il est important d’indiquer qu’uniquement les fabricants indiens peuvent participer à cette appel d’offre.