L’Ukraine à l’Eurosatory 2018

L’exposition Eurosatory 2018 a ouvert ses portes hier dans la banlieue parisienne de Villepinte, occupant un vaste espace de deux grandes salles dédies aux exposants et aux visiteurs. Cette année l’Ukraine fait partie des 19 États ayant un pavillon national à l’Eurosatory. Les pays tels que les États-Unis, le Royaume-Uni, la Turquie, le Pakistan, la Chine, la Pologne et même la Bosnie-Herzégovine ont leurs propres pavillons nationaux à l’édition 2018 de l’Eurosatory.

Le stand de l’Ukraine est situé dans le hall 5A sous le numéro H751 et accueille le géant national UkrOboronProm englobant plus d’une centaine d’entreprises de l’industrie de la défense nationale ukrainienne, y compris Ukrinmash, Bureau d’étude de Kiev « Luch » et autres.

L’un des principaux attraits est le système de missile anti-char « Corsar » qui a été conçu et produit par le bureau d’études « Luch » et mis en service par l’armée ukrainienne en août 2017. Le Corsar a une portée maximale de 2500  m et pèse 9,2 kg (15,4 kg avec le missile dans le conteneur).

Le système de missile anti-char Corsar | photo par Denys Kolesnyk

Une autre pièce intéressante est le nouveau drone « Spectator » UAS-MP-1/563, développé par SA « Meridian ». Ce nouveau drone ukrainien a débuté ses missions de surveillance avec le Service national des gardes-frontières ukrainiens en 2017, aidant à mieux contrôler la frontière entre l’Ukraine et la Russie ainsi que la zone de contact dans les régions de Donetsk et de Lougansk.

L’industrie de la défense ukrainienne nous a également fait plaisir avec le projectile d’artillerie avec guidage semi-actif laser « Kvitnyk-E ». Il s’agit d’une munition hautement explosive, conçue pour des systèmes d’artillerie de calibre 152 et/ou 155 mm, produite par l’entreprise publique ukrainienne « Progress ». Le Kvitnyk peut être tiré à une distance allant jusqu’à 20 km.

Le projectile guidé d’artillerie Kvitnyk-E | photo par Denys Kolesnyk