L’Ukraine continue de fournir les chars T-64BV1 à la RD Congo

La République démocratique du Congo a reçu 25 chars de combat principal améliorés T64BV1 en 2016 provenant de l’Ukraine. Cela a été rapporté par le Service d’État de contrôle des exportations d’Ukraine le 31 juillet 2017.

Selon l’entreprise d’État « UkrSpecExport », la RDC a signé le contrat de réparation et livraison de 50 chars ukrainiens T-64BV1 en 2014.

Le char T-64BV1 est une version améliorée de char T-64B1. Le premier lot de chars améliorés T-64BV1 devait être livré en 2014, cependant en raison de conflit militaire en Ukraine, les chars ont été livrés à l’armée ukrainienne à la place de la RDC.

Le T-64BV1 (aussi connu comme T-64B1M) est doté d’un nouveau blindage réactif explosif modulaire « Nozsh ». Les producteurs affirment que ce blindage protège contre les charges tandem et réduit de plus de 90% la pénétration de munition APFSDS.

Le char T-64BV1 est équipé d’un canon lisse de 125 mm avec une chargeur automatique. La portée efficace maximale de feu est 2500 km la journée et jusqu’au 1500 km la nuit. Le char porte 37 obus au maximum pour le canon principal. Tout comme son prédécesseur le char T-64BV1 a une manque de la capacité de lancer des missiles guidés antichars.

ARTICLE SIMILAIRE

Les Spetsnaz russes ont été parachutés sur l’île de Hogland dans le golfe de Finlande

Les éclaireurs du Spetsnaz (forces spéciales) russe du District militaire occidental ont été parachutés sur l'île de Hogland, située dans le…

L’État islamique revendique la responsabilité d’une attaque suicide en Syrie

L'organisation terroriste l'État islamique a revendiqué la responsabilité d'un attentant qui a eu lieu dans la province de Deraa mardi…

Les troupes syriennes saisissent des systèmes antichars APILAS en Syrie

Le 10 juillet, le gouvernement syrien a annoncé que les troupes de l'Armée arabe syrienne (ASA) avaient saisi plusieurs systèmes…

Taïwan cherche à acquérir des chars de combat Abrams M1A2

Le ministère de la Défense nationale taïwanaise a décidé d'acquérir 108 chars de combat Abrams M1A2 fabriqués aux États-Unis en but…