La poursuite de General Atomics retardera le programme du drone Heron

Ce mardi le Ministère de la défense de l’Allemagne a informé les législateurs que son projet de louer les drones armés Heron TP auprès d’Israel Aerospace Industries sera retardé de quelques mois, tenant compte une contestation en justice récente déposée par le fabricant d’armes américain General Atomics. Cela a été rapporté par Reuters. En janvier dernier le ministre de la Défense Ursula von der Leyen a annoncé que l’armée louerait les drones Heron pour environ 580 millions € au lieu d’acheter

Poursuivre la lecture