Taïwan cherche à acquérir des chars de combat Abrams M1A2

Le ministère de la Défense nationale taïwanaise a décidé d’acquérir 108 chars de combat Abrams M1A2 fabriqués aux États-Unis en but de certain nombre de chars Patton M60A3 et Brave Tiger CM-11. Cela a été rapporté le 10 juillet par Taipei Times.

D’après le journal la valeur du contrat potentiel est estimé à NT$30 milliards ($9,87 milliards). Les chars serons destinés pour deux bataillons blindés sous le 6ème corps d’armée stationné au Nord de Taïwan.

Le Taipei Times a cité une source anonyme indiquant que le gouvernement de Taïwan achèterait « environ 100 » chars pour équiper deux bataillons blindés, avec la formation d’un cadre de semences et une fourniture de pièces de rechange pendant cinq ans inclus dans le paquet.

Actuellement, l’armée taïwanaise a désespérément besoin de mettre à jour la flotte de leurs chars de combat, qui se compose principalement de chars obsolètes de type Patton M60A3 et Brave Tiger CM-11. Selon l’évaluation d’experts, Taïwan doit acheter plus de 500 nouveaux chars afin d’atteindre la parité avec l’armée continentale chinoise.

D’après le journal, le plan d’achat de chars n’est qu’une partie du plan de l’armée taïwanaise en but de remplacer de véhicules, d’armements et d’autres équipements étant en service pour plus de 25 ans.

ARTICLE SIMILAIRE

La Russie montre la ligne d’assemblage de nouveaux missiles de croisière à propulsion nucléaire

Le ministère de la Défense russe a publié, pour la première fois, une vidéo qui montre la ligne d'assemblage final…

L’Iran prévoit d’acquérir 800 chars Karrar pour son armée

Le corps des Gardiens de la révolution islamique (GRI) a annoncé un plan d'achat d'environ 800 chars de combat modernes Karrar.…

Les Spetsnaz russes ont été parachutés sur l’île de Hogland dans le golfe de Finlande

Les éclaireurs du Spetsnaz (forces spéciales) russe du District militaire occidental ont été parachutés sur l'île de Hogland, située dans le…

L’État islamique revendique la responsabilité d’une attaque suicide en Syrie

L'organisation terroriste l'État islamique a revendiqué la responsabilité d'un attentant qui a eu lieu dans la province de Deraa mardi…